· 

PIENZA, un petit bijou de la Renaissance

Ruelle de Pienza avec ses maisons de pierre et magnifique vue sur les collines du Val d'Orcia

Un ensemble architectural typique de la Renaissance

Le nom de Pienza provient du nom de Pie II, élu pape en 1459 et issu de la famille Piccolomini. C’est à son élection que  Pie II  donne le nom de Pienza à la petite bourgade appelée jadis Corsignano où il naquit. Devenu pape il souhaita faire de sa ville natale l’une des splendeurs de la Renaissance en y construisant un ensemble architectural harmonieux avec un palais privé, une cathédrale et un palais communal, tous trois construits en 1459 dans le style Renaissance  autour d’une place centrale.

 

C’est donc au cœur de la ville que domine la cathédrale dont la blancheur du travertin illumine la place. Son architecture de style Renaissance n’a rien à voir avec la façade gothique de la cathédrale de Sienne qui lui est antérieure. La symétrie entre les éléments architecturaux, l’harmonie des proportions, la position des pilastres, les colonnes aux chapiteaux corinthiens, les niches et le fronton qui coiffe la façade sont autant d’éléments qui font référence à l’Antiquité classique admirée par les humanistes de la Renaissance.

 

A droite de la cathédrale, le palais Piccolomini témoigne de l’architecture Renaissance des palais florentins avec un plan rectangulaire, une façade dessinée en 3 parties séparées par des corniches marcapiano et des fenêtres géminées. A l’intérieur la sobriété de la cour ouverte vers le ciel rappelle celle de la façade de la cathédrale avec des arcs séparés par des colonnes décorées de chapiteaux corinthiens. La façade donnant sur les jardins est remarquable avec 3 galeries superposées décorées de colonnettes s’amincissant de la 1ère à la 3ème galerie.  Il ne faut surtout pas manquer la vue sur la campagne depuis les jardins à l’italienne.

 

Le Palais communal, en face de la cathédrale, est également construit en travertin avec une belle loggia dessinée par 3 arcades soutenues par des colonnes ioniques. La façade est décorée de fenêtres géminées,  de blasons et de plaques commémoratives.

 

Nous nous sommes ensuite baladés dans le dédale des ruelles de Pienza. Il paraît que se perdre dans les villes toscanes est le meilleur moyen de les visiter et de s’imprégner de leur atmosphère. Nous comprenons très vite qu’ici cette atmosphère est plutôt empreinte de romantisme. Les noms des rues en témoignent. Via dell’amore, via del bacio, via della fortuna,…nous donnent des envies de rêverie.

 

Bâtie sur une colline, ce qui fait aussi le charme de Pienza est le chemin de ronde qui longe les remparts et qui permet d’avoir les plus belles vues de Toscane sur la campagne. Nous prenons l’apéro au bar Il Casello qui offre un spectacle éblouissant au coucher du soleil. Moment magique. Puis nous dînons au restaurant Al Fierale, spécialisé dans les grillades de viande. Délicieux. Nous avons choisi la tagliata de bœuf mais ils offrent aussi des mixtes de grillades à tomber. 

Al Fierale : Via Dogali, 33, 53026, Pienza, Italie +39 0578 192 3012

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Michèle Pourigneaux (jeudi, 11 juillet 2019 20:16)

    Nous sommes tombés sous le charme de Pienza, magnifique balade le long des remparts et dans les ruelles , avec quelques infos historiques bien enrichissantes, merci Sabine. Nous reprenons la route vers Montepulciano !