· 

ROAD TRIP DANS LES PLUS BEAUX PAYSAGES DE TOSCANE

Circuit de Sienne à Pienza

 

De Sienne à Montepulciano, le val d’Orcia est fait de paysages somptueux où les collines ondulées rivalisent de beauté avec les plus grands vignobles d’Italie. Des cyprès majestueux dessinent les horizons et donnent une atmosphère magique au paysage. Nous avons apprécié aussi le val d’Orcia pour le charme de ses anciens bourgs très bien préservés, pour sa gastronomie et pour son vin. De nombreux sites culturels sont incontournables tels que l’abbaye Monte Oliveto Maggiore, l’abbaye de Sant’Antimo ou les anciens bains de Bagno Vignoni où les Médicis venaient se ressourcer. 

 

Le val d’Orcia est classé sur la liste du patrimoine de l’Humanité établie par l’Unesco depuis 2004 en raison de la conservation de ses paysages, de ses villages médiévaux et de son patrimoine culturel qui ont inspiré nombre d’artistes de la Renaissance italienne.

 

Afin de ne rien manquer de ce patrimoine exceptionnel, je vous propose plusieurs itinéraires à parcourir à votre rythme en toute tranquillité. Ces road trip empruntent les routes sur lesquelles vous verrez des paysages de cartes postales, de toute beauté. Nous avons choisi de nous baser à Pienza qui bénéficie d’une position centrale pour rayonner facilement dans tout le val d’Orcia. 

 

Road trip N°1  de Sienne à Pienza 

 

Sienne – Asciano – Abbaye Monte Oliveto Maggiore – San Giovanni d’Asso – Pienza 

 

En sortant de Sienne vous prenez la route SS438 en direction d’Asciano. C’est une des plus belles routes de Toscane qui traverse les « Crete siennoises », une succession d’amas rocheux fait de calcaire et de sable qui rendent le paysage mystérieux et romantique. Vous aurez envie de vous arrêter toutes les 5 minutes pour prendre des photos tant les paysages sont sublimes.

 

 

  • A Asciano, vous prenez la direction de l’abbaye de Monte Oliveto Maggiore (9km) : Construite en 1313, l'abbaye de Monte Oliveto Maggiore est la maison mère des olivétains (ordre fondé à Sienne au XIVe siècle). Édifiée sur un site isolé entouré d'un bois de cyprès, l'abbaye baigne dans une atmosphère propice à la méditation. Les célèbres fresques de Luca Signorelli dans le grand cloître illustrent la vie de Saint Benoît. Il est également possible de visiter d'autres parties du monastère, dont l'église avec ses belles stalles disposées autour du chœur, la pharmacie, le réfectoire et la bibliothèque. A l’entrée de l’Abbaye, il y a un restaurant La Torre (bons antipasti et pâtes). Attention aux heures de visites : 9h à 12h et de 15h à 18h00. Après la visite de l’abbaye, vous prenez la direction de San Giovanni d’Asso via le petit village de Chiusure où vous apprécierez la magnifique vue sur un panorama rocheux. A San Giovanni d’Asso se trouve le musée de la truffe. Nous avons dégusté de délicieuses  pâtes à la truffe à losteria del creti.  
  • Vous prenez la route en direction de Montisi et de Pienza (19 km). Arrêtez-vous d’abord à Sant’Anna Camprena, lieu du tournage du film le Patient anglais. Tout le monde se souvient de Juliette Binoche dans sa tour en train de soigner son « patient ». Vous ne pourrez pas monter dans la tour mais vous aurez accès au cloître et au jardin. Il est possible d’y louer des chambres très simples pour un séjour en toute sérénité.
  • Un peu plus loin vous découvrez Pienza, une charmante petite ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Sa cathédrale, sa place et son palais pontifical en font une cité de la Renaissance reconnue. C’est aussi la ville du pecorino que l’on trouve partout.  Au crépuscule nous avons pris un cocktail au bar Il casello qui offre une vue incroyable sur les collines. C’était magique. 
  • Nous sommes arrivés à notre maison d’hôtes en début de soirée, Il Cerreto. C’est là que Juliette Binoche s’est installée lorsqu’elle a tourné le film Le Patient Anglais. Inconditionnelle admiratrice du film (j’ai dû le voir 10 fois au moins), impossible de ne pas me projeter dans l’univers de l’actrice et de me l’imaginer en train de prendre son petit déjeuner face au beau paysage. Je ne peux m’empêcher de penser que ce qui l’a séduit dans cet endroit c’est, tout comme moi, le charme qui se dégage de ces vieilles pierres, l’environnement paisible et l’authenticité des lieux.  
  • C’est maintenant l’heure de l’apéro. Nous avons ramené de Pienza un pecorino, un saucisson à la truffe et des olives, le tout accompagné bien sûr d’un vin de la propriété que Monica nous a apporté. Nous nous installons dans le jardin et goûtons au plaisir de la dolce vita en admirant le coucher du soleil sur les collines. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0